Archives par mot-clé : Texte

Texte, Image, Illustration – Colloque oct. 2022

Texte, image, illustration. Immense sujet. Pour le débrouiller, il faut en revenir à l’étymologie.

Texte, du substantif latin textus, qui est tissé : tissu, trame, et donc enchaînement d’évènements formant un récit. Un récit tissé avec des mots et des images. Et l’imaginaire du lecteur.

Illustration, du verbe latin illustrare : éclairer, mettre en lumière, donner de l’éclat. Au XIIIe siècle, illustration signifie apparition. Aujourd’hui, le terme désigne l’image qui apparaît dans le texte pour lui donner de la beauté et en éclairer le sens.

Image, du substantif latin imago : représentation, imitation, portrait, notamment des ancêtres, et, partant : ombre des morts. L’image, aujourd’hui, est d’abord le reflet d’un objet ou d’un être sur une surface polie : l’image appartient au processus de réflexion. L’image est aussi une représentation, depuis le simple graffiti jusqu’à l’idole, qui est image vivante sous une apparence inerte. L’image vient nous parler sans mots dire.

Le texte est donc mis en beauté par des illustrations qui font s’émouvoir l’imagination. Mais il s’installe aussi dans les images, à l’intérieur des enluminures, des vitraux, des sculptures, des pièces d’orfèvrerie. Il s’agit de signatures, de commentaires théologiques, de poèmes, d’éloges, du nom des personnages, d’avertissements… A Autun, le tympan signé Gislebertus me fecit porte, sous l’image des tortures de l’enfer, la menace : c’est bien ainsi que ça se passe !

Parfois, le texte devient image, sous la forme de calligramme. Bien avant Guillaume Apollinaire, les poètes alexandrins en ont créé en forme d’autel, de hache liturgique, de syrinx… Au IXe siècle, Raban Maur compose un ouvrage exaltant la sainte Croix : à chaque page, l’écrit recouvre une figure dont chaque élément découpe dans le texte un petit ensemble de mots, un sous-texte qui exprime une signification propre.

Texte, image, illustration : immense sujet qui, depuis l’Antiquité, suscité les jeux les plus complexes et les plus somptueux.

Nicolas REVEYRON

Anelise Nicolier

Chercheur associée Laboratoire ArAr. Docteur en histoire de l'art médiéval.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn