Archives de catégorie : 2021 – Rites et pratiques religieuses en Bourgogne

Appel à communications pour le colloque 2021 de l’ABSS

Colloque de l’Association Bourguignonne des Sociétés Savantes

Paray-le-Monial, 2 et 3 octobre 2021, organisé par l’ABSS et Les Amis de la Basilique romane de Paray-le-Monial

Rites et pratiques religieuses en Bourgogne de l’Antiquité à nos jours

Si l’opposition entre les ordres de Cluny et Cîteaux fut un moment capital de l’histoire chrétienne médiévale et peut se percevoir comme le sommet du débat autour des rites et pratiques religieuses en Bourgogne, le sujet proposé à votre sagacité est beaucoup plus ouvert, les communications pouvant balayer un spectre chronologique large, allant de l’Antiquité (voire pourquoi pas la Préhistoire) jusqu’aux temps contemporains et ne pas être uniquement consacrées à la religion catholique. Le sujet n’est pas soumis à la seule autorité des historiens des religions, loin s’en faut.

            Les aspects archéologiques (inventaire de mégalithes et étude de leur devenir, analyse de monuments gallo-romains, étude des formes architecturales des temples, variété des cultes au travers des produits de fouilles [Mithra, adoration des fontaines, franchissement des gués,…]), ethnographiques (souvenir de cultes topiques, résistance à un culte dominant, fêtes et traditions, pèlerinages oubliés, fastueux ou encore présents, ex-voto, permanence et/ou disparition de tel ou tel rite, inhumations,…), architecturaux (inventaire patrimonial de tel ou tel type de monument ou partie de monument [crypte, déambulatoire,…] lié à un rite particulier, manifestation artistique [peinture, sculpture, statuaire, vitraux] attachée à l’apparition d’un rite particulier,…) sont des pistes envisageables. On valorisera une approche synthétique plutôt qu’un aspect monographique.

            Les historiens du droit pourront se pencher avec avantage sur le sort de contestataires ou la discussion juridique engendrée par tel ou tel point de droit lié à la pratique cultuelle, … 

            Quant aux historiens, ils ont l’embarras du choix, pouvant présenter des Bourguignons résistant à l’usage général du temps (protestants, jansénistes, Révolution française, …) ou au contraire ayant combattu avec énergie lesdits récalcitrants. Ils pourront également étudier la perception qu’eurent, dans le passé, les historiens sur tel ou tel point rattaché au culte, se plonger dans des études comparatives permettant de démontrer qu’il existe peut-être des traits plus spécifiques dans leurs rites et pratiques religieuses, … 

            Bref, redisons-le, le champ des sujets est extrêmement ouvert.

Vos propositions (titre provisoire de communication et résumé d’une dizaine de lignes) sont à transmettre avant le 31 mars 2021 aux adresses électroniques suivantes : samuel.mourin@haute-marne.fr et/ou amisbasiliqueparay@wanadoo.fr

Anelise Nicolier

Chercheur associée Laboratoire ArAr. Docteur en histoire de l'art médiéval.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Argumentaire du colloque

Tout le monde connaît les grands pèlerinages bourguignons du Moyen Âge, saint Lazare à Autun et sainte Madeleine à Vézelay, visités depuis les temps carolingiens. Moins connus peut-être du grand public, mais tout aussi passionnants, les pèlerinages du Brionnais-Charolais qui, de l’époque romane au XXe siècle ont déplacé les foules : Hugues à Anzy-le-Duc, Hugues de Semur honoré à Marcigny, saint Blaise à Paray-le-Monial, où, de l’époque moderne à notre époque se sont implantés la dévotion au Sacré Cœur, à sainte Marguerite-Marie Alacoque ou, très émouvante, à Notre-Dame de Romay dans son sanctuaire à répit. 

Mais le pèlerinage ne constitue qu’un aspect des rites ou des pratiques religieuses et dévotionnelles dans l’histoire de l’Eglise. Tous ont évolué en fonction des demandes des clercs (au XIIe siècle, par exemple, Aelred, abbé cistercien de Rievaulx, en Angleterre, se plaignait que la liturgie se faisait trop théâtrale), de l’apparition de nouveaux ordres (les mendiants pas exemple) et l’expansion des confréries, ou des exigences de participation des fidèles, jusqu’aux grandes réformes de Vatican II. Pour en rester à la Bourgogne du sud, il faudrait mentionner l’impact considérable des deux grands ordres bourguignons, Cluny et Cîteaux, qui ont marqué chacun de leur sceau les rites et les pratiques. A Cluny, par exemple, l’accompagnement des moines mourants, les dévotions mémorielles (autel matutinal, chapitre, église mariale, galilée) a été un puissant moteur de la création architecturale. 

C’est dans ce domaine que la visibilité des pratiques et des rites est la plus forte. Si les formules cisterciennes sont restées circonscrites à l’ordre, les créations architecturales clunisiennes – essentiellement les galilées et les églises mariales – ont connu en Brionnais-Charolais (pour en rester à cette géographie) une déclinaison remarquable des formes. Mais la puissance des pratiques religieuses et des liturgies a été si forte, que les aménagements monumentaux ont pu être repris dans d’autres ordres. En témoigne l’avant-nef de Saint-Philibert de Tournus dont une étude récente a montré qu’elle avait, dans le projet, une ampleur supérieure à ce qu’elle est aujourd’hui. 

Le sujet est aussi vaste que passionnant et le colloque de l’ABSS proposera une approche passionnante. 

Nicolas REVEYRON

Anelise Nicolier

Chercheur associée Laboratoire ArAr. Docteur en histoire de l'art médiéval.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Colloque Octobre 2021

Les Amis de la basilique de Paray-le-Monial accueilleront le samedi 2 et le dimanche 3 octobre 2021 le colloque de l’Association bourguignonne des sociétés savantes (ABSS). Le thème sera : « Rites et pratiques religieuses en Bourgogne ».

Ce colloque sera de plus grande ampleur que d’habitude, avec des conférences le samedi 2 et le dimanche 3 matin et des visites le dimanche 3 après-midi. La période chronologique sera plus large, mais le cadre géographique plus restreint (la Bourgogne au sens historique du terme).

Un appel à communication sera lancé.

D’ici là, n’hésitez pas à aller visiter le site Internet de l’ABSS : http://www.bourgogne-savante.fr/

Anelise Nicolier

Chercheur associée Laboratoire ArAr. Docteur en histoire de l'art médiéval.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn