Château de Commune en Saône-et-Loire

Prochain colloque 5-6 octobre 2019 / Palais et châteaux

Argumentaire

Palais et châteaux, deux histoires monumentales entremêlées. Construites sur le mont Palatin, qui a donné le mot palais (Pfalz, palace, palazzo, palacio), les demeures des empereurs romains réunissaient dans leurs murs l’habitation, la religion, la culture, le sport et le pouvoir. Au IXe siècle encore, Charlemagne confiait à sa chapelle les archives de l’empire et aux thermes d’Aix ses heures d’exercicesphysiques. Les empereurs germaniques, les rois des royaumes d’Europe ontconservé l’union architecturale du politique et du religieux. D’origine plus récente, le château est né avec la féodalité, commençant modestement par des constructions de bois sur motte. Edifiés sur de plus grandes dimensions et augmentés d’une chapellecastrale (comme à Châteauneuf), les châteaux de pierre dominaient de petits territoires ou de plus vastes contrées, ils gardaient aussi des passages routiers, desponts, des cols, des gués … Au XVe siècle, on a construit encore de vastes châteaux inutiles – l’artillerie les a rendus obsolètes – pour maintenir intact l’imaginaire dubon vieux temps. Emblème du pouvoir seigneurial, la vieille tour du Moyen Age a pu être utilisée jusqu’aux XVIIe et XVIIIe siècles, où elle a été parfois incorporée auchâteau classique ou a servi aux grands nobles de décor monumental pour rendre la justice. Le Charolais et le Brionnais sont riches en vestiges de châteaux et en belles demeures. Même après leur disparition, les châteaux ont encore beaucoup à nous apprendre.

Nicolas Reveyron

Programme du samedi 5 octobre 2019

Hervé MOUILLEBOUCHE, MCF en histoire médiévale, Université de Bourgogne, De palais en châteaux : les déplacements des ducs dans le duché de Bourgogne.

Franck CHALÉAT, Docteur en archéologie médiévale, Archéologue territorial à Moulins, Le château en contrepoint : ce que l’habitat dit de la forteresse dans le Charolais et le Bourbonnais.

Jean-Marie JAL, Membre du CEP et du CECAB, Alain GUERREAU, Historien médiéviste, directeur de recherche émérite CNRS, Le château de Commune (Martigny-le-Comte).

Noëlle-Christine REBICHON, Docteur en histoire de l’art, Chercheur associé au CESR, CNRS-UMR 7323, Le château de Belvès en Périgord noir (XIVe-XVIe s.).

Jean-Noël BARNOUD, Historien, Le palais abbatial de Paray-le-Monial.

Nicolas REVEYRON, Professeur d’histoire de l’art médiéval, Université Lyon 2, Plaisance et défense : les demeures des grands, de l’Antiquité au Moyen Age.

Programme du dimanche 6 octobre 2019

Visite des châteaux de Corcelles et de Lugny.

Téléchargez le programme et la fiche d’inscription

Crédit photo : Château de Commune par Laura05.1985 (Licence Creative Commons).

Anelise Nicolier

Chercheur associée Laboratoire ArAr. Docteur en histoire de l'art médiéval.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.